Portail Incendie

Connexion  \/ 
x
S'inscrire  \/ 
x

News

Prev Next

plans d'intervention MS 41

Depuis le 1 Juin 2013, la réglementation en matière de sécurité incendie a changé.   La norme NF X 08-070 remplace désormait la NF S 60-303. Celle-ci... Lire la suite ..

Les arbres de noël- reglementation

A l'approches des fêtes, voici un rappel sur les règles relatives aux arbres de noël :   BLESSURES Les arbres de Noël artificiels peuvent présenter des risques de... Lire la suite ..

un nouveau détecteur de fumée mis hors jeu

La direction générale de la concurence, de la consommation et de la répression des fraudes prévient d'un avis de rappel pour un détecteur de fumée... Lire la suite ..

Les niveaux d'accès SSI

La norme 61-931 distingue , par ordre croissant de compétence : ACCES niveau 0 (à disposition du public) niveau I (personnel exerçant une responsabilité générale... Lire la suite ..

Proposition de loi : Obligation des défibrillateurs en ERP

ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l’Assemblée nationale le 26 septembre 2012. PROPOSITION DE LOI rendant obligatoire l’équipement des établissements recevant du publicen défibrillateurs automatiques externes, (Renvoyée à la... Lire la suite ..

N'hésitez pas à rédiger un article

    Vous avez envie de partager une information ?  Vous pouvez participer et aider la communauté .   Vous avez trouvé ce que vous cherchiez ? n'hésitez pas... Lire la suite ..

Les Extincteurs

LA REGLEMENTATION Composition Une estampille NF de couleur grise et délivrée par le CNMIS garantie la conformité de l’appareil. Sur ces estampilles, apparaissent 4 chiffres, les 2 premiers... Lire la suite ..

Les R.I.A

  LA REGLEMENTATION Composition Pour être conforme à la réglementation, un R.I.A. doit posséder : * vanne d’ouverture rapide* tambour ou sellette* tuyau semi-rigide de 20m. ou 30 m. de... Lire la suite ..

Les Portes

REGLEMENTATION Composition • Les portes de locaux recevant plus de 50 personnes doivent s’ouvrir dans le sens de la sortie. • manoeuvre facile d’ un seul dispositif par... Lire la suite ..

Les B.A.E.S

  Composition Un bloc autonome contient essentiellement : une ou plusieurs sources lumineuses de secours (lampes à incandescence, lampes à fluorescence, LED.) une batterie nickel-cadmium étanche conférant une autonomie d’une... Lire la suite ..

Veille

Prev Next

Veille Réglementaire

Partenaires

logofac

Sondages

Les Portes Coupe feu des locaux à risques de votre établissement sont ?

calées - 60%
fermées en permanence - 40%

Total des votes: 25
Le vote pour ce sondage est terminé
A+ A A-

Arrêté du 15 octobre 2010 relatif aux ICPE rubrique 2715

JORF n°0261 du 10 novembre 2010 page 20066
texte n° 11


ARRETE
Arrêté du 15 octobre 2010 relatif aux prescriptions générales applicables aux installations classées pour la protection de l'environnement soumises à déclaration sous la rubrique n° 2715

NOR: DEVP1022266A


Le ministre d'Etat, ministre de l'écologie, de l'énergie, du développement durable et de la mer, en charge des technologies vertes et des négociations sur le climat,
Vu les titres Ier et II du livre II et les titres Ier, IV et VII du livre V du code de l'environnement ;
Vu le code du travail, et notamment ses articles R. 4412-1 à R. 4412-93 ;
Vu l'arrêté du 20 avril 1994 modifié relatif à la déclaration, la classification, l'emballage et l'étiquetage des substances ;
Vu l'arrêté du 10 octobre 2000 fixant la périodicité, l'objet et l'étendue des vérifications des installations électriques au titre de la protection des travailleurs ainsi que le contenu des rapports relatifs auxdites vérifications ;
Vu l'arrêté du 21 novembre 2002 modifié relatif à la réaction au feu des produits de construction et d'aménagement ;
Vu l'arrêté du 14 février 2003 relatif à la performance des toitures et couvertures de toiture exposées à un incendie extérieur ;
Vu l'arrêté du 22 mars 2004 relatif à la résistance au feu des produits, éléments de construction et d'ouvrages ;
Vu l'arrêté du 7 juillet 2009 relatif aux modalités d'analyse dans l'air et dans l'eau dans les ICPE et aux normes de référence ;
Vu l'avis des organisations professionnelles intéressées ;
Vu l'avis de la commission consultative d'évaluation des normes en date du 29 juillet 2010 ;
Vu l'avis du Conseil supérieur de la prévention des risques technologiques en date du 14 septembre 2010,
Arrête :

Article 1


Les installations classées pour la protection de l'environnement soumises à déclaration sous la rubrique n° 2715 « Installation de transit, regroupement ou tri de déchets non dangereux de verre à l'exclusion des installations visées à la rubrique 2710 » sont soumises aux dispositions de l'annexe I. Les présentes dispositions s'appliquent sans préjudice des autres législations.

Article 2


Les dispositions de l'annexe I sont applicables aux installations déclarées postérieurement à la date de publication du présent arrêté au Journal officiel, augmentée de quatre mois.
Les dispositions de l'annexe I sont applicables aux installations existantes, déclarées avant la date de publication du présent arrêté au Journal officiel augmentée de quatre mois, dans les conditions précisées en annexe III. Les prescriptions auxquelles les installations existantes sont déjà soumises demeurent applicables jusqu'à l'entrée en vigueur de ces dispositions.
Les dispositions de l'annexe I sont également applicables aux installations classées soumises à déclaration incluses dans un établissement qui comporte au moins une installation soumise au régime de l'autorisation dès lors que ces installations ne sont pas régies par l'arrêté préfectoral d'autorisation.


Le préfet peut, pour une installation donnée, compléter par arrêté les dispositions des annexes dans les conditions prévues aux articles L. 512-12 et R. 512-52 du code de l'environnement.

Article 4


Le directeur général de la prévention des risques est chargé de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.


Fait à Paris, le 15 octobre 2010.


Pour le ministre et par délégation :

Le directeur général

de la prévention des risques,

L. Michel

Plus d'infos sur le sujet
@ Allsecurite