Portail Incendie

Switch to desktop Register Login

TYPES U

Les risques d'incendie particuliers aux établissements de soins

Index de l'article


Les Risques d’incendie

Les trois éléments qui, réunis, donnent naissance à un feu en quantité importante dans les établissements de soins.

1.1. Les produits ou matières combustibles

1.1.1. Des matières solides

Les tissus :

Les vêtements, les rideaux, la literie en quantité importante dans les lingeries.

Les papiers, le carton :

Dans les bureaux,
Dans les locaux d’archives avec élément aggravant constitué par les radiographies,
Les emballages divers.

Les matières plastiques, le bois :

Dans les bureaux (mobilier),
Entrant dans la construction du bâtiment (revêtements de sol et de murs, …).

1.1.2. Les déchets

A caractère particulièrement dangereux car souvent mélangés :

- Compresses imbibées d’un liquide inflammable,
- Les papiers, le carton, les matières plastiques,
- Les mégots de cigarettes (parfois non éteints).

1.1.3. Les liquides inflammables

Ether, alcool, acétone, produits d’entretien.

1.2. Comburant (oxygène)

Présent dans l’air ambiant.

Les gaz médicaux (oxygène, protoxyde d’azote).

1.3. Sources de chaleur

Radiateurs électriques d’appoint à résistances nues.

Les becs bunsen et réchauds.

Les articles de fumeurs.

Les appareils électriques divers.

Rappel :

toute source de chaleur peut et doit être maintenue éloignée des matières combustibles.

Chacun est responsable de la sécurité de tous.

 


 

2 . Les principales mesures de prévention dans les activités de soins


2.1. Les services de soins

Ils comprennent :

- Les salles de soins,
- Les chambres de malades,


2.1.1. Les salles de soins

- Combustibles : Ether, alcool, acétone. Combustibles solides divers.
- Comburant : oxygène de l’air. bouteille d’oxygène
- Sources de chaleur : matériel électrique. Cigarettes.

Précautions à prendre :

* Ne pas fumer.
*Limiter les quantités de LI à 3 litres.
*Stocker les LI dans des emballages incassables.
*Limiter les quantités de matières combustibles.
* Veiller au bon état du matériel électrique.
*Utiliser des poubelles métalliques avec couvercle

2.1.2. Les chambres de malades

- Combustibles : vêtements, couchage, rideaux.
- Comburant : oxygène de l’air ou médical.
- Sources de chaleur : matériel électrique (TV). Cigarettes.

- Précautions à prendre :

Récepteurs TV : Dépoussiérer périodiquement la partie arrière des appareils.
Interdire à ce qu’ils servent de support à :
— Des vases et pots de fleurs,
— Des napperons ou autres pouvant gêner la ventilation arrière.
Interdire les appareils personnels trop anciens (maisons de retraite).
Fixer les appareils sur des supports muraux placés en hauteur.
Ne pas encastrer l’appareil dans une niche ou un meuble non ventilé.
En cas d’incendie d’un récepteur TV :

- Débrancher l’alimentation électrique.
- Recouvrir l’appareil de couvertures.
- Evacuer les malades et le personnel se trouvant dans le local.
- Utiliser seulement un extincteur à eau ou au CO2.
Le risque induit par les fumeurs (difficile à maîtriser) :
Interdire de fumer (réglementation).
Surveiller de près les fumeurs incorrigibles ou ne disposant pas de toutes leurs facultés.
Interdire de fumer dans les chambres.
Aménager des fumoirs équipés de cendriers métalliques de grandes dimensions.
Confisquer cigarettes et accessoires le soir avant le sommeil.

2.2. Les locaux communs de loisirs et de rencontres

Combustibles : journaux, décorations, guirlandes, arbres de Noël, tissus, matières synthétiques.

Comburant : oxygène de l’air.

Sources de chaleur : matériel électrique (TV). Cigarettes. Foyer à feu ouvert.

Précautions à prendre :

- Ne pas utiliser de guirlandes ou éléments de décoration facilement inflammables (papier) dans les arbres de Noël.
- Sapin de Noël avec racines dans un pot humidifié + extincteur à eau, ou sapin artificiel difficilement combustible.
- Eteindre les guirlandes lumineuses à la fin du service de jour.
- Cheminées à feu ouvert : équiper les foyers d’un insert après avoir fait vérifier la résistance du conduit de fumées.
- Disposer des cendriers de grande dimension pour les fumeurs (si autorisés).


2.3. Gaz médicaux

Les gaz anesthésiques inflammables : peu utilisés.

Les gaz comburants :
- oxygène,
- Protoxyde d’azote,
- Mélanges de gaz comportant plus de 22% d’oxygène.

Dispositions réglementaires :

Le stockage :

- Abri clos, fermant à clé, très ventilé, à usage exclusif.
- Pas de dépôt de matières combustibles à proximité.
- Bouteilles attachées et protégées des températures élevées (chauffage, soleil).
- Pas de stationnement de véhicules à proximité.
- Interdiction de fumer.

Les réseaux :

- Vanne de sectionnement au départ réseau.
- Vanne de coupure à l’entrée de chaque bâtiment desservi.
- Vanne de coupure à l’entrée des blocs opératoires et des services hospitaliers.
- Repérage et balisage des canalisations et vannes.

Précautions à prendre :

- Interdiction de lubrifier les organes de distribution et d’utilisation à tout le personnel hospitalier.
- Précautions au transport des bouteilles (chocs, chaleur, protéger la robinetterie).
- Interdiction de fumer et d’utiliser des appareils à flamme nue.

En cas d’incendie :

- Evacuer les bouteilles de gaz situées à proximité du sinistre.
- Couper l’alimentation du secteur concerné en accord avec le médecin et après avoir remplacé, par des bouteilles, l’alimentation en oxygène des malades.

Vérifications techniques :

- Avant mise en service.
- Annuellement en cours d’exploitation.


2.4. Stockage et utilisation de liquides inflammables à usage médical

Précautions à prendre :

- Récipients incassables, étanches, étiquettes.
- Bacs de rétention, armoires à usage exclusif.
- Locaux ventilés en permanence.
- Pas de flamme (bec bunsen) et de source de chaleur à proximité.
- Interdiction de fumer.
- Pas de liquides inflammables dans les dégagements accessibles au public.
- Utilisation systématique des sorbonnes dans les laboratoires pour effectuer des manipulations ou des transvasements.
- Utiliser des pompes pour effectuer le remplissage des petits récipients à partir des bidons.

 

 


 

3. Les principales mesures de prévention dans les activités techniques

3.1. Les gaz combustibles techniques

Gaz naturel.

Gaz butane ou propane.

Acétylène.

Lieux d’emploi :

Butane - propane – gaz naturel : chaufferie, Cuisine, Laboratoire.

Acétylène : ateliers – travaux de maintenance.

L’implantation et l’installation des matériels sont réglementées :

- Chaque appareil doit être équipé d’une vanne de coupure de gaz.
- Une vanne doit être située à l’extérieur de chaque bâtiment alimenté.
- Canalisations rigides peintes en jaune (norme).
- Les locaux où sont implantés les appareils d’utilisation doivent être ventilés.

Précautions à prendre :

- Remplacer les tuyaux souples de gaz avant leur date de péremption.
- Signaler toute fuite ou odeur anormale de gaz.
- Signaler tout équipement détérioré.
- Ne jamais rechercher une fuite avec une flamme.

Vérifications :

- Faire vérifier annuellement l’ensemble des installations utilisant des gaz combustibles depuis les réservoirs jusqu’aux appareils (réglementaire).
- Faire vérifier périodiquement les postes de soudure oxyacétyléniques.


3.2. Les cuisines

Locaux à risques particuliers d’incendie.

- Combustibles : gaz, huile graisse, emballages, alcool.
- Comburant : oxygène de l’air.
- Sources de chaleur : flamme de gaz. Installation électrique. Plaques chauffantes, grill. Auto-inflammation de l’huile surchauffée.

- Précautions à prendre :

- Couper la distribution électrique des appareils le soir à la fin du service.
- Vérifier la fermeture des boutons et vannes de gaz avant de quitter les locaux.
- Maintenir fermées les portes coupe-feu ou les équiper d(un dispositif de fermeture automatique asservi à une détection d’incendie.

- Entretien - maintenance :

- Effectuer le nettoyage annuel du circuit d’extraction d’air vicié, de buées et de graisses des ventilateurs.
- Vérifier et nettoyer périodiquement les thermostats des friteuses.
- Effectuer le nettoyage hebdomadaire des filtres des hottes.
- Effectuer le ramonage semestriel des conduits d’évacuation.
- Faire vérifier annuellement suivant la réglementation les réseaux de distribution de gaz combustible et leurs appareils d’utilisation.


3.3. Les installations de chauffage et de ventilation

L’implantation et l’installation de matériels sont réglementées.

Dispositions réglementaires de sécurité : en fonction de la nature du combustible. Elles concernent :

- Les stockages de combustibles ,
- Le réseau d’alimentation,
- La conception du local chaufferie,
- Les moyens de coupure extérieurs :

Alimentation en combustible,

Commande des circuits électriques.

- Les moyens de protection (extincteurs, bacs à sable),
- Interdiction de fumer.

Ventilation et traitement d’air :

- Vecteurs de la propagation des fumées et gaz de combustion.
- Installations visées par la réglementation :

Tracé des canalisations,

Clapets ou volets coupe-feu,

Coupure d’urgence par l’extérieur.


3.4. Les stockages des matières solides inflammables

Archives.

Lingerie.

Locaux déchets.

Réserves.

Pharmacie.

Précautions à prendre :

- Interdiction de fumer.
- Permis de feu en cas de travaux par points chauds.
- Pas de flamme nue ou de source de chaleur.
- Peu ou pas de liquides inflammables (récipients de sécurité, rétentions).

 

 

@ Allsecurite

Top Desktop version