Portail Incendie

Switch to desktop Register Login

TYPES U

COMPORTEMENT EN CAS D'INCENDIE DANS UN ETABLISSEMENT DE SOINS

1. LES CINQ CONSIGNES

SI VOUS DECOUVREZ UN DEBUT D’INCENDIE

Vous devez appliquer ces cinq consignes impérativement dans l’ordre suivant :

- 1 GARDEZ VOTRE SANG FROID

- 2 FERMEZ RAPIDEMENT LES PORTES ET FENETRES

- 3 DONNEZ L’ALARME

- 4 ATTAQUEZ LE FEU

- 5 PROTEGEZ-VOUS – PROTEGEZ LES MALADES


CONSIGNE N°1 – GARDEZ VOTRE SANG-FROID.

- Pas de panique, maîtriser votre appréhension et ressaisissez-vous.
- Ne criez pas « AU FEU » ou de « SAUVE QUI PEUT » (favorisant le désordre et les sur accidents) vous risquez d’affoler les malades, les visiteurs et les autres membres du personnel.
- Remettez-vous en mémoire les consignes à appliquer en cas d’incendie.
- Il faut quitter les lieux dans l’ordre et sans précipitations. Quand le feu prend de l’ampleur la première chose à faire sera d’assurer l’évacuation des occupants pour combattre le feu plus efficacement ( le responsable sécurité ou la Direction en prendront la décision)

Appliquez ensuite la consigne N°2.


CONSIGNE N°2 – FERMEZ RAPIDEMENT LES PORTES ET FENETRES.

Une porte fermée : - Ralentit la propagation de l’incendie et des fumées, - Limite l’élévation de la température, - Permet de gagner du temps.

Si vous découvrez des flammes ou des fumées :

Dans un local inoccupé :
- Fermez la porte de ce local,
- En allant donner l’alarme, fermez les portes des locaux situés à proximité du foyer, en particulier celles des chambres de malades, et celles situées sur votre passage.

Dans une chambre de malade : - Donnez l’alarme, - Evacuer le malade en vous protégeant, - Fermez la porte de la chambre.

Une fenêtre fermée :
- Empêche le feu d’avoir un apport supplémentaire en oxygène lui permettant de se propager

Appliquez ensuite la consigne N°3


CONSIGNE N°3 – DONNEZ L’ALARME.

De la rapidité avec laquelle vous avez donné l’alarme dépend la rapidité d’intervention :
- Du service de sécurité,
- Du personnel de service,
- Du personnel des services voisins,
- Des sapeurs-pompiers.

Pour donner l’alarme :
- Brisez la glace d’un boîtier de déclenchement d’alarme incendie,

Quand un incendie est repéré, il convient de prévenir toute affaire cessante.

Il faudra ainsi lui communiquer avec le maximum de précisions :

- Le Lieu et le numéro de l’appel
- Le lieu de l’accident, (Bâtiment, service, étage, local)
- La nature de l’accident
- Le nombre et l’état de blessés éventuels
- Les circonstances aggravantes s’il y en a
- Ne jamais raccrocher le premier !

Appliquez ensuite la consigne N°4


CONSIGNE N°4 – ATTAQUEZ LE FEU AVEC DES EXTINCTEURS APPROPRIES.

Les extincteurs sont des moyens de première intervention. Ils trouvent toute leur efficacité dans la phase d’apparition d’un incendie, avant que celui ci ne prenne trop d’ampleur.

Pour utiliser un extincteur, procéder de la manière suivante :

1. Oter la goupille de sécurité

2. Tirer sur la poignée de préhension et percuter l’appareil

3. Utiliser l’extincteur en respectant les précautions suivantes :

Dès que l’alerte est transmise, et après s’être assuré de la mise en sécurité des patients, attaquez le feu avec des extincteurs appropriés au combustible à éteindre :

- EXTINCTEURS A EAU PULVERISEE : ils sont placés dans les circulations, à proximité des escaliers, dans les sas, à coté des salles de soins. Ils ne sont efficaces que sur les feux de bois, papier, chiffons, plastiques. Relisez le mode d’emploi.

- EXTINCTEURS A NEIGE CARBONIQUE ET A POUDRE : ils sont placés dans les circulations, à proximité des salles de soins, des locaux linge, chaufferies, et matériels électriques. Ils ne sont efficaces que sur les feux liquides ( Alcool, Ether, etc.) et sur les feux de matériel électrique (CO2 plus efficace car ne laisse pas de trace).


CONSIGNE N°5 – PROTEGEZ-VOUS –PROTEGEZ LES MALADES.

LA LUTTE CONTRE LE FEU N’EST PAS DENUEE DE RISQUES POUR VOUS-MEME

Vous devez prendre certaines précautions pour :

- Vous protéger et protéger les malades :
— Des flammes,
— De la chaleur,
— Des fumées et des gaz toxiques,
— De la raréfaction de l’oxygène.

- Eviter la propagation de l’incendie et de ses effets.

ATTENTION ! ! !

Sonder la porte avant de pénétrer dans le local (humidifier la si besoin)
Si les couloirs sont envahis de fumée, ne sortez pas, protégez vous en mouillant la porte et manifester votre présence à la fenêtre.
Le cas échéant, couper les compteurs
Prévenir discrètement et sans affolement le reste du personnel de soin.
A l’arrivée du responsable de l’intervention, lui donner le maximum de précisions sur le lieu d’apparition du sinistre, son étendue, sa progression et le personnes se trouvant éventuellement sur les lieux.

PROTEGEZ-VOUS CONTRE LES FLAMMES

Attaque du feu : Les extincteurs n’ayant qu’une portée limitée, il faut vous approcher du foyer pour l’attaquer.

PLACEZ-VOUS DERRIERE L’ECRAN formé par le jet d’eau pulvérisée ou de dioxyde de carbone pour protéger votre visage, vos mains et vos bras du rayonnement.

Ouverture d’un local d’ou s’échappent des fumées :

- Posez votre main sur la porte et la poignée de porte pour rechercher une éventuelle élévation de température à l’intérieur du local,
- Protégez votre main et votre avant bras avec une pièce de tissus humide,
- Entrouvrez légèrement la porte et baissez vous pour vérifier ce qui passe à l’intérieur du local en vous plaçant de manière à être protégé soit par la cloison, soit par la porte. L’entrée d’air que vous avez provoqué en ouvrant la porte peut activer brutalement la combustion et entraîner la projection de flammes par l’entrebâillement de la porte.

PROTEGEZ-VOUS DE LA CHALEUR

Lors de la découverte d’un début d’incendie, il faut rapidement faire obstacle à l’élévation de température dans le service, en fermant les portes du local où se trouve le foyer. C’est la protection la plus efficace.

Vous pouvez aussi pour vous approcher du feu, si nécessaire :
- Soit vous asperger préalablement d’eau,
- Soit vous couvrir d’un linge mouillé.

Vous éviterez ainsi les brûlures cutanées et le risque d’inflammation de vos vêtements.

PROTEGEZ-VOUS DES FUMEES, DES GAZ TOXIQUES ET DE LA RAREFACTION DE L’OXYGENE

Les fumées qui contiennent des gaz toxiques se répandent d’autant plus rapidement dans un bâtiment que les portes n’ont pas été fermées.

La fumée engendre une gêne importante pour la visibilité. Par ailleurs, le feu est un gros consommateur d’oxygène.

Déplacez-vous, la tête le plus près possible du sol, vous y trouverez visibilité + oxygène.

S’il n’y a pas de risque d’activer la combustion dans le local ouvrez une ou deux fenêtres donnant sur l’extérieur pour évacuer la fumée. Se couvrir la bouche et le nez d’un linge humide ne réduira pas les risques engendrés par les gaz toxiques, mais peut atténuer les effets de la fumée et de la chaleur sur les muqueuses de voies respiratoires.

PRENEZ TOUTE LES MESURES INDISPENSABLES POUR EVITER LA PROPAGATION DE L’INCENDIE

Veillez à ce que toutes les portes des locaux du service et en particulier celles des chambres de malades, soient fermées.

Si dans un local, l’incendie a pris ou menace de prendre une ampleur telle que vous ne pouvez le maîtriser avec les extincteurs à votre disposition :
- Refermez la porte de ce local,
- Refroidissez en permanence cette porte avec de l’eau, vous l’empêcherez ainsi de se consumer rapidement ,
- Attendez l’arrivée des secours extérieurs pour attaquer le feu.

Vérifiez que les portes de recoupement des couloirs séparant les unités entre elles, protégeant les escaliers et les voies d’évacuation, sont effectivement fermées.

 

 

 

 

@ Allsecurite

Top Desktop version