Portail Incendie

Switch to desktop Register Login

TYPES U

Consignes de sécurité et gaz médicaux

Les bouteilles utilisées dans les locaux hospitaliers doivent être maintenues sur un chariot ou fixées au mur et stockées à une température inférieure à 50°C. Des conditions spécifiques de stockage peuvent être définies dans la notice et/ou sur l’étiquetage. Il faut cependant distinguer plusieurs cas de figure, à savoir : Les gaz comprimés en haute pression, les gaz liquides à basse température, les gaz comburants, les gaz inertes.

Chacun doit faire l'objet de précautions et mesure particulières .

La haute pression

Les gaz médicaux ou de laboratoires sont comprimés à haute pression (135 à 200 bar). Pour éviter tout accident, il importe d’observer les règles suivantes :

  • Ne pas manipuler une bouteille dont le robinet n'est pas protégé par un chapeau (sauf les bouteilles de capacité inférieures à 5 litres, équipées de robinets à ergot de sécurité).
  • Vérifier que le détendeur destiné à la bouteille peut admettre une pression au moins égale à la pression de service.
  • Toujours arrimer les bouteilles en service.
  • Ne jamais stocker de bouteilles pleines à proximité d’une source de chaleur.


Les gaz liquides à basse température

Les basses températures peuvent provoquer de graves brûlures des tissus humains.

Il faut donc observer les précautions suivantes :

  • Ne pas laisser ces liquides, ou même leur vapeur, entrer en contact avec le corps humain et ne pas toucher les tuyauteries gelées ou les vannes à mains nues. Si un accident survient, réchauffer les parties atteintes avec de l'eau à une température voisine de celle du corps humain et consulter immédiatement un médecin.
  • Si un transvasement est nécessaire, le personnel doit se protéger de manière appropriée (yeux, jambes, bras et mains avec des gants un peu lâches adaptés aux fluides cryogéniques).
  • Les réservoirs remplis d'azote ou d'oxygène liquide doivent rester en position verticale et ne jamais être roulés.
  • Plus lourds que l'air, les gaz froids ont tendance à s'accumuler dans les parties basses : en cas de fuite, les autres dangers liés aux caractéristiques des gaz (combustibles, inertes ou comburants) peuvent se présenter dans des endroits inattendus.

Les gaz comburants

Stocker les bouteilles de gaz comburant dans des lieux aérés, éloignés des sources de chaleur.


Les gaz inertes

Ils sont indécelables à l’odorat : on les inhale sans en avoir conscience. Ils peuvent être une cause d'asphyxie par hypoxie.
Les lieux où l'on utilise des gaz inertes doivent être bien ventilés. Une atmosphère doit contenir entre 19% et 23% d'oxygène volume.

Cas particulier du gaz carbonique

Le gaz carbonique contenu dans le sang a un effet sur certaines fonctions du corps humain et peut provoquer des arrêts respiratoires. Si un lieu présente potentiellement une concentration excessive de gaz carbonique, le contrôle du pourcentage d’oxygène est insuffisant : il faut aussi contrôler le pourcentage de gaz carbonique.

 

Source : AGA Médical

@ Allsecurite

Top Desktop version