Portail Incendie

Switch to desktop Register Login

TYPES U

PORTES


MANOEUVRE DES PORTES

Les portes desservant les établissements, compartiments, secteurs ou locaux pouvant recevoir plus de cinquante personnes doivent s’ouvrir dans le sens de la sortie.

Toutes les portes des escaliers doivent également s’ouvrir dans le sens de l’évacuation.

En présence du public, toutes les portes doivent pouvoir s’ouvrir de l’intérieur par simple poussée ou par la manœuvre facile d’un seul dispositif par vantail tel que bec-de-cane, poignée tournante, crémone à poignée ou à levier ou de tout autre dispositif approuvé par la commission de sécurité. Lorsque le dispositif d’ouverture choisi est une barre anti-panique, celle-ci doit être conforme aux normes françaises.

Toutes les portes, quel que soit l’effectif des occupants du local desservi, doivent être disposées de manière à ne former aucune saillie dans le dégagement à l’exception des portes pouvant se développer jusqu’à la paroi.

Les portes de recoupement des circulations horizontales utilisées dans les deux sens pour gagner une sortie vers l’extérieur doivent obligatoirement s’ouvrir en va-et-vient.

Les portes des locaux en cul-de-sac risquant d’être confondues avec des issues d’évacuation doivent s’ouvrir en débattant vers l’extérieur de ces locaux et être signalées par une inscription " sans issue " non lumineuse et pour laquelle la couleur verte est interdite.

ISSUES DE SECOURS

(La manœuvre des portes des sorties de secours doit répondre aux dispositions ci-dessus.

Le peut être autorisé après avis de la commission de sécurité et sous réserve du respect des mesures énoncées ci-dessous :

Chaque porte doit être équipée d’un dispositif de verrouillage électromagnétique conforme à la norme en vigueur .

Les portes équipées ne peuvent être commandées que selon l’un des deux principes suivants :

o par un dispositif de commande manuelle (boîtier à bris de glace, par exemple) à fonction d’interrupteur intercalé sur la ligne de télécommande et situé près de l’issue

o par un dispositif de contrôle d’issues de secours conforme à la norme le concernant , avec comme durées de temporisation : T 1 max = 8 s et T 2 max = 3 mn. La temporisation T 2 n’est cependant admise que si l’établissement dispose d’un service de sécurité

o Le déverrouillage automatique doit être obtenu dès le déclenchement du processus de l’alarme générale

Tout dispositif de dissuasion d’emprunter les portes de secours verrouillées ou non verrouillées peut être autorisé après avis de la commission de sécurité.)]

PORTES A FERMETURE AUTOMATIQUE

[( Ces portes doivent comporter sur la face apparente, en position d’ouverture, une plaque signalétique bien visible portant en lettres blanches sur fond rouge, ou vice-versa, la mention " Porte coupe-feu. Ne mettez pas d’obstacle à la fermeture "

La fermeture de chaque porte doit être obtenu dès le déclenchement du processus de l’alarme générale

La fermeture simultanée de ces portes, dans l’ensemble du bâtiment, doit en outre être asservie à des dispositifs de détection automatique lorsque :
- l’établissement comporte, par destination, des locaux réservés au sommeil au-dessus du 1er étage
- il existe des portes d’isolement à fermeture automatique
- les dispositions particulières à certains types d’établissement l’imposent.

PORTES SPECIALES

 Les portes à tambour non automatiques ne sont pas considérées comme des sorties normales. Elles ne sont autorisées qu’en façade et ne doivent pouvoir être empruntées dans un sens que par une seule personne à la fois. Elles doivent être doublées par une porte d’au moins une unité de passage comportant à hauteur de vue l’inscription Sortie de secours.

Les tourniquets ne sont autorisés que dans les halls d’entrée. Ils doivent être aménagés dans les mêmes conditions que les tambours tournants ou être amovibles ou escamotables par simple poussée Les portes automatiques sont autorisées dans les conditions suivantes :
- Les portes automatiques à tambour ne sont autorisées qu’en façade. Les portes automatiques coulissantes ou battantes peuvent être autorisées à l’intérieur des bâtiments après avis de la commission départementale de sécurité, dans la mesure où elles ne font l’objet d’aucune exigence de résistance au feu. Les portes automatiques d’un autre type doivent faire l’objet d’un avis de la commission centrale de sécurité.
- En cas d’absence de source normale de l’alimentation électrique, les portes automatiques doivent se mettre en position ouverte et libérer la largeur totale de la baie :

• soit manuellement par débattement vers l’extérieur d’un angle au moins égal à 90 degrés, pouvant être obtenu par simple poussée. S’il y a lieu, les portes à tambour ou les portes coulissantes doivent se placer par énergie mécanique intrinsèque ( NF S 61-937), dans la position permettant d’atteindre cet objectif

• soit automatiquement par effacement latéral obtenu par énergie mécanique intrinsèque.

En cas de défaillance du dispositif de commande, l’ouverture des portes doit être obtenue par un déclencheur manuel à fonction d’interrupteur placé à proximité de l’issue.

Le dispositif de libération des portes automatiques à tambour comportant l’option "grand vent" doit faire l’objet d’un examen par un organisme agréé.

Toutes les portes automatiques doivent faire l’objet d’un contrat d’entretien.

Les portes coulissantes non motorisées sont interdites aux issues empruntées par le public pour évacuer.

@ Allsecurite

Top Desktop version